Caroline mon histoire

Bonjour à vous mes chers lecteurs. Je suis Caroline votre médium et conseillère de vie. Je viens aujourd’hui vous faire part de mon histoire personnelle. Il est vrai qu’être médium est pour notre famille une aptitude innée, puisque je suis quatrième de ma génération. Mais l’évolution de mon histoire présente beaucoup plus de rebond qu’un simple don de naissance. En effet, plusieurs péripéties ont édifié l’histoire de ma vie, c’est à dire celle qui relate comment je suis devenue un médium de profession. D’abord, tout a commencé très tôt dès ma naissance. J’ai une sœur jumelle et lors de notre naissance, c’est moi qui suis sorti en premier. Je suis donc la cadette. Depuis toute petite, j’avais toujours une connexion avec ma sœur jumelle mais je croyais que c’était normal. C’est vrai dans tous les jumeaux, il existe une relation affective réciproque surtout pour les vrais jumeaux. Mais entre moi et ma sœur, c’était très différente. J’avais une attitude très protectionniste envers elle. A croire même que j’étais l’aînée de nous deux. J’avais tendance à la surprotéger. J’avais toujours peur que quelque chose de mal puisse lui arriver car je pouvais toujours voir à l’avance tous ce qui la frappe. Je pouvais voir les bonnes choses comme les mauvaises. Et cela s’est confirmé pour la première fois quand on avait 14 ans. Je voyais chaque soir ce qui arrivait le lendemain mais comme il n’y avait rien de grave, je ne m’inquiétais pas jusqu’à l’arrivée d’une vision terrible. J’ai vu que ma sœur allait avoir un petit accident en tombant de son vélo et allait se casser la jambe. Elle allait être hospitalisée pendant quelques semaines. On avait l’habitude de prendre le vélo pour visiter notre grand-mère, mais j’étais terrifié quand le jour de l’accident arriva. J’ai demandé à mon père de nous emmener mais il a refusé. J’ai supplié ma sœur jumelle de ne pas prendre le vélo mais elle a insisté. Je n’ai pas osé parler de ma vision de peur qu’on ne me croie pas et surtout j’avais peur que cela ne se réalisait pas. Dans ma tête, tout était confus, je voyais tous les jours que ce que je voyais se réalisait réellement. Mais quand même je craignais aussi que ce n’était qu’une simple illusion. Puis, ce qui devait arriver arriva, on était allé chez ma grand-mère à l’aide de notre bicyclette. A l’allée, tout s’est bien passé mais sur le chemin du retour, ma sœur était tombée de son vélo exactement selon ce que j’ai vu. J’ai vu toutes les circonstances de l’accident en détails et tout de suite j’ai appelé ma mère. Elle s’est cassé la jambe gauche et était hospitalisée pendant 3 semaines. J’ai alors compris depuis cet événement que je pouvais lire dans le futur de ma sœur jumelle. A cette époque, je ne pouvais pas savoir que j’avais un don de médium voyant. De plus, la dernière personne à être voyant était mon arrière grand-père. J’avais d’ailleurs parlé à mes parents de la vision que j’avais eue de l’accident mais il disait que c’est normal. En d’autres termes, ils ne faisaient pas trop attention. Il faudra encore attendre l’âge de nos dix-huit ans pour voir que j’avais effectivement un don de voyant. Puisque c’était à cet âge que je pouvais me convaincre que non seulement je voyais mon avenir et celui de ma sœur mais également celui des autres personnes. Et c’était un autre événement qui est arrivé à notre meilleure amie qui a vraiment bousculé mon point de vue sur les dons de voyance. J’avais des visions plus fréquentes qu’avant sur les gens que je fréquentais. Mais ce que j’avais vu sur Marie notre meilleure amie m’a tout simplement transformé. Elle avait 26 ans mais elle n’a jamais connu l’amour auparavant. Elle disait que personne ne l’aimait. Mais j’ai vu qu’elle allait vivre un vrai conte de fée. Je lui ai raconté que son prince charmant était sur le point d’arriver mais elle n’y croyait pas du tout. Je lui ai raconté les détails des leur rencontres, l’endroit la date et même l’heure. Elle disait qu’elle serait très heureuse si cela venait vraiment à se produire. Et puis un beau jour, tout s’est révélé vrai. Un certain dénommé Luc était venu passer le week-end dans la maison à côté de la notre. Alors qu’elle était venu nous rendre visite, elle a croisé Luc et tout de suite c’était le coup de foudre entre eux. Luc a décidé de rester car il était vraiment amoureux de notre amie Marie. Marie m’a alors remercié et m’a félicité pour mon talent. Ma sœur a raconté cette histoire à mes parents et c’est là que mon père s’est confié à moi. Il disait que son grand-père avait aussi ce don de médium et qu’il était un renommé de la matière. Il a dit que j’étais sûrement son successeur de la génération. Une fois que j’ai eu alors la confirmation de mon talent de médium, j’ai décidé de le faire fructifier. C’est à dire que j’allais utiliser mon don pour aider les autres. J’ai alors depuis mes 20 ans consacré un peu de mon temps pour faire de la voyance au profit des autres personnes. J’ai commencé par mon entourage et toutes les personnes que je connaissais avant de vraiment être ouvert à tous. On me réclamait partout car ceux qui sont venus me voir ont trouvé de l’avantage en bénéficiant de mes services. J’ai alors décidé de me consacrer pleinement à mon activité de voyance. J’ai ouvert mon local pour donner des conseils à tous ceux qui désiraient en voir. Je lisais l’avenir, je faisais de l’interprétation de rêve et surtout je pouvais communiquer avec les esprits des personnes mortes. Et c’est pour cette dernière capacité que je suis surtout reconnu actuellement. Ma démarche est toujours pareille, je ferme les yeux et j’écoute la voix de mon consultant. Je vois tout de suite l’ensemble da sa vie passée, présente et future. J’en fais une interprétation et j’en parle à mon consultant. Lorsqu’on me demande d’invoquer l’esprit d’un mort, je demande aussi à mon consultant de fermer les yeux pour faciliter la connexion. Après plusieurs années de service, je continue encore ma route dans le monde de la voyance car tous les jours, je reçois des encouragements. A l’heure actuelle, je suis sur le site voyante.ch où je continue régulièrement d’utiliser mon don. J’en suis émerveillé car chaque jour, je fais transformer la vie de mes consultants. L’histoire qui s’est passé il y a quelques mois a retenu mon attention. Il s’agit de Ben un jeune homme de 25 ans qui a sollicité mon aide pour prendre une grande décision. Il voulait avoir de conseil pour son choix de vie car il était vraiment incapable de choisir. Ses parents auraient aimé qu’il continue encore ses études mais lui, il avait déjà une idée en tête. Il voulait sans attendre créer son propre entreprise. Ses parents n’y adhéraient pas car il disait que c’était voué à l’échec. Mais moi, je voyais qu’il allait devenir un grand entrepreneur. Son projet allait avoir un vrai succès. Je lui ai alors dit ce bel avenir qui l’attendait et il a pris la décision de se passer de l’approbation de ses parents. Au bout de deux mois, Ben s’est retourné vers moi pour me remercié de l’avoir guidé. Ses affaires débutaient si bien qu’il s’est rendu compte que c’était grâce à mon coup de pouce. Ce sont ces succès que rencontrent mes consultants qui me confirment chaque jour que mes services sont vraiment utiles. Si vous aussi, vous voulez avoir un guide dans votre vie, je suis la personne qu’il vous faut. N’hésitez pas, contactez-moi par le biais d’une consultation par téléphone ou par sms. A très bientôt !