CODE 691
0901 77 70 20 Fr. 2.90/min
Nolwenn au 700 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.
En étant une bonne voyante, je suis à la hauteur de vos exigences. D’abord, je m’appelle Nolween, une voyante qui travaille dans ce site. Lire la suite

CODE 402
0901 77 70 20 Fr. 2.90/min
Zazy au 700 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.
Bonjour, je me nomme Zazy et je suis une vraie spécialiste de la voyance. J’ai eu plus de 15 ans d’expériences dans ce domaine... Lire la suite

Image is not available

CODE 160
0901 77 70 20 Fr. 2.90/min
Kinen au 700 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.
Je m’appelle Kinen et j’exerce le métier de voyant médium depuis de nombreuses années. Lire la suite

Image is not available

CODE 398
0901 77 70 20 Fr. 2.90/min
Nicolas au 700 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.
Êtes-vous en quête d’un praticien ayant des fortes compétences dans les domaines divinatoires et médiumniques ? Lire la suite

Image is not available

CODE 351
0901 77 70 20 Fr. 2.90/min
Lorenzo au 700 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.
Bonjour, je me nomme Lorenzo, un voyant et médium professionnel en Suisse. Lire la suite

Image is not available

CODE 887
0901 77 70 20 Fr. 2.90/min
Victoria au 700 prix 2.90 CHF par SMS/reçu.
Envie de savoir un peu plus sur votre avenir à travers l’astrologie? Optez pour une consultation par téléphone avec moi. Lire la suite

previous arrow
next arrow
Slider

Avez-vous déjà réfléchi aux significations possibles derrière le désordre à la maison ? D’une manière générale, il n’est pas difficile de deviner que le désordre du lieu où nous vivons peut être lié à un désordre intérieur.

Mais qu’est-ce que ce désordre nous apprend sur nous-mêmes ? Cela pourrait être le signe d’un poids dans notre vie dont nous ne pouvons nous débarrasser et que nous continuons à porter avec nous. Mais ce n’est pas tout.

Voici quelques interprétations qui nous aideront à comprendre ce qui se cache derrière le désordre dans la maison et comment s’en débarrasser. Un tarologue par téléphone peut aussi vous aider à comprendre !


Désordre et confusion intérieure

Ce désordre envoie un message très clair sur notre manque d’organisation et de clarté intérieure. Bien sûr, il y a différents stades de désordre : des accumulateurs compulsifs qui empilent tout dans chaque pièce, à ceux qui, au contraire, concentrent la confusion uniquement dans un tiroir.

Il peut y avoir de nouvelles choses que nous ne savons pas placer, ou de vieilles choses dont nous ne pouvons pas nous débarrasser. Il y a inévitablement une corrélation entre cela et nos relations. Parfois, en fait, nous insistons sur l’accumulation de contacts et d’amitiés, pour nous sentir protégés, au lieu de prendre soin et de maintenir en ordre ceux que nous avons déjà.

Pourtant, l’endroit où nous vivons devrait nous aider à nous sentir mieux. Mais si ce qui nous entoure est chaotique, notre tête aussi sera une pile d’idées et de pensées que nous ne pourrons pas réparer.
La peur d’aller de l’avant

Dans cette dynamique, nous pouvons nous sentir hantés par les fantômes du passé, dont nous ne pouvons pas nous débarrasser complètement. Nous conservons des objets qui portent des charges émotionnelles et des significations particulières. Des choses liées à des personnes qu’on ne peut pas laisser tomber. Notre problème est la difficulté que nous avons à traiter l’expérience et à fermer des portes que nous ne devrions pas laisser ouvertes. Comme celles des relations rompues, ou les mauvais comportements qui nous ont fait du tort.
On fait semblant d’être bien

L’accumulation d’objets sous ou à l’intérieur des meubles pourrait plutôt refléter notre besoin de montrer aux autres une stabilité que nous n’avons pas réellement. Ce genre de désordre dans la maison est caché aux yeux des autres, mais toujours prêt à sortir. Il suffit d’ouvrir la porte d’un placard, ou de regarder sous un lit.

Un peu comme notre besoin d’aide que nous insistons pour ne pas montrer, mais qui, nous l’espérons, sera tôt ou tard découvert par quelqu’un.
La dépendance des enfants

Les troubles excessifs peuvent également être le symptôme d’une dé-responsabilité typique de l’enfant et de la nécessité de demander à d’autres de s’occuper de notre partie non sociale. Nous voulons que les autres gèrent une partie de notre vie à notre place.
Comment comprendre quand nous avons atteint la limite ?

Il y a des signes clairs qu’il est temps de faire quelque chose.

En particulier, lorsqu’il y a des emballages de nourriture éparpillés dans la maison ou dans la voiture, ou des vêtements jetés qui s’entassent pendant des semaines. Encore une fois, des objets laissés par terre, des bureaux sans espace libre, des factures qu’on ne trouve plus et des lits toujours défait.

Les conséquences de cet état d’esprit sont diverses. Comme le manque d’harmonie avec notre entourage, l’oubli des délais et des rendez-vous, la difficulté de planifier, mais aussi la fatigue et l’inertie chroniques.
Troubles de l’habitat et de l’esprit : conseils pour mieux vivre

La première chose à faire est de décider de cesser d’avoir peur et de demander de l’aide. La première étape consiste à comprendre que nous n’avons pas besoin d’objets pour garder les souvenirs vivants dans notre mémoire. Moins vous avez de choses à la maison, plus il vous sera facile d’avancer dans votre vie.

Si vous êtes atteint d’une maladie chronique, prenez d’abord note. Ensuite, créez un environnement fonctionnel à la maison, fait de choses essentielles et d’espaces où les choses sont toujours à portée de main, tout en restant en place.

Si vous avez besoin d’une “soupape de ventilation”, gardez un endroit pour faire tourner votre bazar. Comme un tiroir ou un coin.

Mais surtout, ne sous-estimez pas le problème. Il y a un point de non-retour où le rangement semblera une tâche impossible. Si vous le surmontez, vous aurez toujours tendance à accumuler plus de désordre, car quoi que vous fassiez dans le présent, vous devez toujours vous rappeler de récupérer les choses importantes que vous avez perdues dans ce chaos. Comme les factures à payer.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code