Voyante par téléphone sérieuse

Voyante par téléphone sérieuse

Des voyantes par téléphone sérieuses sont consultées par les interviewers avant de recevoir les candidats qu’ils vont interviewer.  Et oui, c’est tout aussi difficile et stressant d’être interviewers qu’être interviewés lorsqu’on passe un entretien d’embauche. C’est la base d’une prise de décision importante qui va impacter plus tard sur la bonne santé ou non de l’Entreprise où on est responsable.

Si vous n’avez jamais eu d’entretien d’embauche, vous êtes au moins aussi nerveux que la personne qui se trouve de l’autre côté de la pièce. Comme pour le demandeur, il en va de même pour les décideurs en matière de personnel : une bonne préparation est essentielle. Toute personne qui n’est pas encore habituée à de tels entretiens doit donc s’y préparer minutieusement tout comme le demandeur.

Un entretien bien planifié
La première chose à prendre en compte est quelques éléments d’organisation. La salle doit être préparée et bien aérée, tous les téléphones sont éteints, des boissons sont disponibles et la disposition des sièges est fixe. S’il y a d’autres participants que vous du côté de l’entreprise, vous devez également vous coordonner avec eux au préalable. « Tous les participants doivent être arrivés avant le demandeur et la personne qui prendra les minutes doit être déterminée à l’avance ».

Les éléments de conversation suivants :

1. le tour d’introduction : il est préférable de commencer la conversation par un petit discours pour se réchauffer : Demandez comment s’est passé le voyage aller ou faites un commentaire sur le temps. Présentez à toutes les personnes présentes leur nom et leur fonction et informez-les de l’objectif et du déroulement de la conversation.

2. l’entretien : Il s’agit maintenant de déterminer le candidat et son aptitude à occuper le poste. Pour ce faire, interrogez-le sur sa biographie, sa motivation et ses succès.

3. présentation du poste et de l’entreprise : vous présentez maintenant au candidat le poste à pourvoir, les tâches, l’environnement de travail et l’entreprise.

4e tour de questions : Donnez maintenant au candidat la possibilité de poser lui-même des questions.

5. phase finale : expliquer au candidat ce qui se passe après l’entretien. Une question importante que vous devriez maintenant poser : Ce poste suscite-t-il de l’intérêt ?

Déterminer l’adéquation avec les bonnes questions
Utilisez la séance de questions-réponses de l’entretien pour déterminer si ce candidat correspond au poste vacant. « Il est utile pour cela de poser des questions sur les tâches précédentes du candidat, ses compétences, ses succès, ses échecs, ses aversions et ses préférences, les raisons de sa volonté de changer d’emploi et sa motivation ». « Ces questions vous permettront de savoir quelle est l’attitude du candidat face au travail, comment il résout les problèmes, s’il s’intègre rapidement dans une nouvelle équipe et s’habitue à de nouvelles tâches, comment il décide s’il s’affirme et comment il coopère avec ses collègues et ses supérieurs ».

Savoir surmonter les incertitudes
Malgré la meilleure préparation, il est possible de perdre le fil même en tant qu’animateur de discussion. Des voyantes par téléphone sérieuses donnent parfois des conseils pour bien mener un interview professionnel. Il peut arriver qu’un demandeur réponde de manière non structurée et excessive. « Dans ce cas, il est préférable d’interrompre doucement le demandeur et de lui demander de répéter ce qui vient d’être dit en trois phrases au maximum », précise l’expert. Vous pouvez également choisir un aspect dont vous vous souvenez encore et demander : « Ai-je bien compris que… » Que le candidat réponde par l’affirmative ou par la négative, il répondra de manière plus ciblée afin que vous puissiez surmonter le court black-out.

Vous devez également toujours avoir votre guide d’entretien devant vous et le consulter peut également vous aider. Vous pouvez également demander aux autres participants de poser leurs questions.

Demandeur arrogant ou insécurité personnelle ?
Si le candidat est vraiment arrogant, alors il est clairement le mauvais candidat, même s’il s’intègre professionnellement. « Il se disqualifie lui-même en raison d’un manque d’ouverture, de flexibilité, de volonté d’adaptation et d’esprit d’équipe.

Interviewer des postulants à un emploi est une grande responsabilité, car il s’agit non seulement de bien faire le travail qui nous a été confié. Mais on a entre nos mains la vie et le destin d’autrui. D’où le recours de certains interviewers, même les plus expérimentés aux voyante par téléphone sérieuse pour leur apporter des éléments de réponses leur permettant plus tard de prendre les bonnes décisions.

Si vous aussi, vous êtes interviewers ou interwiewés, peu importe, fiez vous à l’expérience de Caroline nos loves coach. 

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.